Maxime Cabo, de Havinnes, aux WorldSkills de Kazan

Tous les deux ans, les Olympiades des métiers, connues mondialement sous le nom de WorldSkills, voient se mesurer plus d’un millier de jeunes gens de moins de 23 ans dans la plus grande compétition professionnelle mondiale.

Ceux-ci vont se mesurer dans leur domaine professionnel respectif parmi 50 métiers sélectionnés, qu’il s’agisse de construction, de services, d’alimentation, ou encore des nouvelles technologies.

Les noms des candidats belges à l’édition 2019 ont été révélés vendredi soir, et un habitant de la région a eu l’honneur d’être sélectionné parmi les seize « Red Bears » qui représenteront le Royaume : Maxime Cabo, 22 ans, est originaire de Havinnes. Étudiant en dernière année à la Haute École de la province de Namur, il concourra dans la catégorie « Hôtel réception » du championnat.

Un niveau plus élevé.

« Je ne m’y attendais pas trop, car je n’étais arrivé que troisième au Championnat belge des Métiers, en mars, et j’étais déjà allé à Budapest l’année dernière pour le concours européen », précise Maxime, agréablement surpris.

Le jeune homme avait remporté la médaille d’argent en Hongrie. Mais pour la compétition internationale, qui se tient pour cette édition à Kazan, en Fédération de Russie, du 23 au 26 août, il s’attend à un niveau beaucoup plus élevé.

« La compétition se joue sur une sorte de sketch, de mise en situation professionnelle », précise le candidat. « Ça peut être un simple check in/check out, ou alors un acteur qui joue le client qui se plaint, et on doit réagir de la manière la plus professionnelle possible. Il y a aussi des situations exceptionnelles, comme un vol dans une chambre d’hôtel. On a aussi des mises en situation écrites, comme un mail envoyé par un client furieux. Il faut aussi savoir décrire l’hôtel dans les moindres détails. À Kazan, ça sera un établissement fictif situé à Londres, donc les langues sont aussi importantes ».

WorldSkills

C’est la première fois que la réception hôtelière figure dans les professions représentées aux WorldSkills, ce qui laisse donc planer un doute sur les critères qui seront retenus pour désigner un vainqueur. Mais Maxime est confiant : outre sa très bonne performance à Budapest, il est actuellement en stage à Tenerife, à l’hôtel Ritz-Carlton d’Abama. Quels que soient ses résultats à Kazan, il arrivera sur le marché du travail avec un CV quatre étoiles, en septembre prochain.

Source: Sudinfo