Le restaurant Noma de Copenhague décroche enfin sa troisième étoile Michelin


Lundi 13 septembre, le service danois du Michelin a annoncé que le restaurant Noma a désormais trois étoiles qui brillent sur sa façade. Il s’agit de la plus haute reconnaissance que Michelin peut accorder à un restaurant.

Le Noma de Copenhague a déjà reçu le titre de meilleur restaurant du monde à quatre reprises, en 2010, 2011, 2012 et 2014. Et le chef René Redzepi est considéré comme l’un des plus grands de la gastronomie moderne. Mais pendant plus d’une décennie, son restaurant est resté bloqué à deux étoiles Michelin. Certains disent que c’était trop révolutionnaire, d’autres trop irrégulier.

En 2003, il a fondé le Noma avec le chef de télévision Claus Meyer. Le restaurant, qui était d’abord situé sur une jetée à Copenhague, a rapidement obtenu deux étoiles au cours des années suivantes. Redzepi n’a pas hésité à changer de cap à certains moments. Fin 2016, il a fermé les portes du Noma, pour les rouvrir en 2018 dans un nouveau lieu, une ferme urbaine à la sortie de Copenhague. Il a également ouvert des pop-ups au Mexique, au Japon et en Australie pour se remettre en question et se ressourcer.


Sur son compte Instagram, Redzepi a posté mardi une image d’un bonhomme Michelin sur laquelle sa propre tête a été photoshopée, ajoutant : « Tout le monde me demande ce que ça fait d’avoir 3 étoiles Michelin. »


Au Danemark, pays d’origine de Rezepi, il n’y avait jusqu’à présent qu’un seul restaurant trois étoiles : Geranium, également à Copenhague. Le restaurant Maaemo, à Oslo, a également reçu lundi sa troisième étoile Michelin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*