Économiser 20 % d’huile de friture sans en sacrifier le goût : les avantages d’une bonne gestion de l’huile

En raison d’une combinaison de nombreux facteurs, tels que l’inflation galopante et l’instabilité de la situation géopolitique mondiale, les prix de nombreux produits et denrées alimentaires se sont envolés ces derniers mois. Le prix des différents types d’huile que nous utilisons en cuisine, y compris l’huile de friture, sautent eux aussi hors de la poêle et de la friteuse, direction les sommets. Une bonne gestion de l’huile de cuisson, avec un suivi constant qui indique quand il est nécessaire de la changer – pas trop tard, mais pas non plus trop tôt – permet d’utiliser l’huile de la manière la plus efficace et la plus économique possible, tout en garantissant une qualité optimale. Tout le monde y gagne !

Quatre-vingt à quatre-vingt-dix pour cent : telle est l’ampleur de la hausse des prix de l’huile végétale au début de cette année par rapport à 2020[1]. Il y a plusieurs raisons à cela : de mauvaises récoltes en Amérique du Sud, une demande croissante pour la production de biocarburants, une pénurie de main-d’œuvre et une chaîne logistique perturbée en raison de la pandémie. Et tout cela, avant même l’invasion russe de l’Ukraine, l’un des plus grands producteurs d’huile végétale. L’Ukraine produit ainsi près de la moitié de l’huile de tournesol dans le monde. Ce conflit a contribué à faire grimper les prix, qui avaient quadruplé début avril de cette année par rapport à 2019.[2]

Si l’on ne peut pas y faire grand-chose pour le moment, vous pouvez tout de même agir pour réduire les coûts. La mesure la plus évidente est bien sûr de limiter votre consommation d’huile grâce à une gestion optimale. Il existe des outils pour vous y aider. Par exemple, le testeur d’huile de cuisson testo 270, qui vous permet de surveiller en permanence l’huile et qui vous indique quand la remplacer. Le moment idéal permet de toujours garantir une qualité et un goût irréprochables, mais ne doit pas être trop tôt, pour que l’huile soit exploitée au maximum et non remplacée prématurément.

« Compte tenu de l’explosion des prix de ces dernières années et de ces derniers mois, les friteries, les chaînes de restaurants, les exploitants de cuisines et de cantines, les fabricants de produits alimentaires et les supermarchés ayant leur propre production cherchent des moyens de réduire les coûts. Optimiser le cycle de vie de l’huile de friture, en limitant au maximum la consommation sans compromettre la qualité standard des aliments frits, est sans aucun doute l’une des stratégies les plus efficaces », déclare Jeroen Van der Kelen, directeur général de Testo Belgique. « Grâce à la surveillance TPM avec le testo 270, l’un de nos clients a pu réduire ses coûts annuels de pas moins de 22,7 % ! »

Pour évaluer l’huile de cuisson, le testo 270 mesure la valeur généralement reconnue « TPM » (Total Polar Materials). En Europe, la détermination de la valeur TPM est devenue le protocole de référence standard pour évaluer la qualité des graisses et des huiles en friture, car c’est l’un des meilleurs indicateurs de qualité.

Un rapport d’un client anonyme dans la restauration rapide, qui possède plus de 650 restaurants, montre le potentiel d’économie individuel de la technologie de mesure TPM. Avant de travailler avec le testo 270, le client dépensait 11 000 € par an en huile de friture pour chaque restaurant.

En intégrant la mesure régulière du TPM dans ses processus et en déterminant avec précision le moment idéal pour renouveler ou remplacer l’huile, le client a pu améliorer considérablement sa gestion de l’huile. Le résultat : une économie annuelle moyenne de plus de 2 500 euros par restaurant. Et, cerise sur le gâteau : en standardisant la qualité du produit de la friture, le client a également accru la satisfaction de ses clients. L’investissement est donc rentabilisé deux fois, et largement amorti.

À propos de Testo

Créé en 1957 et concepteur du premier thermomètre électronique, Testo est le leader mondial des solutions et technologies de mesure innovantes et de haute précision pour les secteurs CVC/R (Chauffage, Ventilation, Climatisation et Réfrigération), agroalimentaire, pharmaceutique et industriel. Cette entreprise allemande originaire de la Forêt-Noire compte aujourd’hui 36 filiales et emploie 3 400 personnes dans 25 pays à travers le monde.

Les produits, solutions et services de Testo permettent d’économiser du temps et des ressources et d’améliorer la qualité des biens, contribuant ainsi à la protection de notre santé et de l’environnement.


[1]https://www.frituurwereld.nl/2022/02/07/prijs-van-plantaardige-olie-opnieuw-flink-gestegen/

[2]https://www.cnbctv18.com/market/commodities/russias-war-heats-up-cooking-oil-prices-in-global-squeeze-13278552.htm

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*