Albert Adrià a décidé de fermer temporairement tous ses restaurants à Barcelone

SONY DSC

Albert Adrià a décidé de fermer temporairement tous ses restaurants à Barcelone en raison du COVID-19 qui s’est avéré mortel pour le secteur de la restauration. Albert a un empire gastronomique dans la métropole avec cinq restaurants dont quatre qui ont une étoile Michelin. Il s’agit de Tickets, Enigma, Pakta et Hoja Santo.

Albert, qui s’est rendu célèbre avec son frère Ferran au el Bulli, a créé ce groupe de restaurants dans les environs de Barcelone et il les a appelés “un parc d’attractions gastronomiques avec des concepts différenciés dans le même quartier”.

Les restaurants sont très recherchés, notamment par les gastronomes qui sont curieux d’avoir un aperçu de la magie passée de el Bulli mais qui ont succombé par manque de tourisme.

Un petit avis sur le site web indique que les restaurants seront fermés jusqu’à nouvel ordre.

Les journaux catalans ont rapporté que l’absence de touristes a fait une brèche dans cet empire, mais alors que le personnel s’inquiète pour son avenir, Albert Adrià a déclaré aux médias espagnols que les restaurants ouvriront progressivement lorsque la situation sanitaire s’améliorera.

À Barcelone, le restaurant Hisop a dû fermer la semaine dernière en raison d’un cas positif de COVID-19 chez l’un de ses employés. Deux fermetures illustres ont eu lieu la semaine dernière en Espagne. El Celler de Can Roca a dû fermer après que des membres du personnel aient été testés positifs tout comme DiverXo à Madrid.

Le Barcelone culinaire sous pression

Barcelone est l’une des principales destinations gastronomiques du monde. Cependant, Roger Pallarols, directeur de l’association des restaurants de la ville, a déclaré que le leadership gastronomique de la ville est en jeu tant au niveau national qu’international. “La ville souffre non seulement d’un manque de tourisme mais aussi d’une baisse de la consommation locale. Il faudra peut-être une décennie pour que le secteur se rétablisse”, a-t-il déclaré.

Mentionnez le nom Adrià à tout amateur de cuisine et il pensera immédiatement à el Bulli, le restaurant emblématique de Ferran Adrià près de la ville de Roses, en Catalogne, en Espagne. Dans ce même restaurant, son frère Albert faisait de la magie dans la section pâtisserie. Ensemble, ils ont contribué à placer la cuisine espagnole sur la carte de la gastronomie mondiale, créant ainsi ce qui est probablement le restaurant le plus célèbre du monde. À son apogée, il avait 400 demandes pour chaque table du restaurant qui n’ouvrait que six mois par an.

Ils ont choqué le monde culinaire lorsqu’ils ont décidé de fermer le restaurant en 2011, mais comme le dit Albert, “nous avons dû tuer le monstre avant qu’il ne nous tue”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*